1. Accueil
  2. >
  3. Destinations
  4. >
  5. Marrakech

Marrakech : Week-end express dans la ville ocre ? Le guide des essentiels

Les minarets de ses mosquées, les couleurs chatoyantes des vendeurs d’épices du souk, les ruelles de sa Médina, sans oublier les murs ocres en terre cuite à qui elle doit son surnom de ville ocre, Marrakech est une ville fascinante. Si vous prévoyez de vous envoler vers Marrakech le temps d’un week-end, vous n’allez pas être déçu de votre voyage.

En quelques heures d’avion, vous voilà aux portes du Sahara. Ici, les palmiers sont légions, le thé à la menthe coule à flots et le désordre de la ville vous donne le tournis. Mais alors que faire à Marrakech pour un premier voyage ?

Guide express pour découvrir Marrakech

La Koutoubia

Commencez votre parcours au pied de la Koutoubia. Cette mosquée mythique qui date du XIIe siècle est emblématique de la beauté de Marrakech. Avec son minaret de 77 mètres, elle surplombe la ville et marque la séparation entre la vieille et la nouvelle ville.

La Koutoubia

La place Jemaa el-Fna

Dirigez-vous ensuite vers la place Jemaa el-Fna qui marque l’entrée dans la Médina, à savoir la vieille ville. Si vous avez déjà vu des cartes postales ou des reportages sur Marrakech, vous avez forcément déjà une bonne idée de ce que vous allez y trouver. Pêle-mêle : des charmeurs de serpents, des vendeurs d’épices, des tatoueurs de henné mais aussi des porteurs d’eau. Ici, on ne sait plus très bien si la ville a gardé son aspect traditionnel et folklorique ou s’il s’agit d’un théâtre pour amuser les touristes. Vous y reviendrez à la tombée de la nuit où les animations battent leur plein.

La Médina

Vous allez ensuite partir à la conquête du fameux souk de la Médina. Ça sent fort les épices (safran, cumin ou ras-el-hanout) mais aussi le cuir des babouches et des sacs qui sont suspendus ça et là. Vous allez vous perdre pendant assez longtemps dans le dédale des rues et vous laissez sûrement happer par un ou deux vendeurs qui se mettront en tête de vous vendre tout leur magasin. N’hésitez surtout pas à négocier et gardez votre calme, cela fait partie des habitudes et le vendeur serait presque déçu de voir que vous n’avez pas négocier le prix. N’oubliez pas non plus d’aller voir les fondouks de la Médina aujourd’hui occupés par des ateliers d’artisans.

Le Palais de la Bahia

Vous vous dirigerez ensuite vers le Palais de la Bahia. Cet édifice qui date de la deuxième moitié du XIXe siècle a été embelli par différents travaux de rénovation et d‘amélioration au fil des années. Anciennement habité par les vizirs on sait aussi que le célèbre pacha el-Glaoui y recevait ses amis français, au début du XXe siècle.

La Médersa Ali Ben-Youssef

Quand vous aurez envie de prendre une respiration, vous pourrez aller visiter la Médersa Ali Ben-Youssef, une ancienne école coranique qui n’a rien perdu de sa superbe. Vous serez sans aucun doute hypnotisé par la beauté de ces zelliges (les fameux carreaux en faïence) si typiques de l’art islamique. Un lieu incontournable de la ville ocre où même les chats viennent se reposer, loin de l’agitation et de l’effervescence des ruelles de la médina.

Le jardin Majorelle

Le deuxième jour, on vous recommande vivement d’aller faire un tour au célèbre jardin Majorelle. Ce jardin, ainsi que la maison, achetés par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980. Le lieu est connu pour le fameux bleu Majorelle qui colore les murs de la maison, le tout avec des merveilleux pots de fleurs jaune vif et la couleur changeante des fleurs de ce jardin luxuriant.

Le jardin Majorelle

Les saveurs de Marrakech

Impossible de parler de faire une escapade à Marrakech sans goûter à la savoureuse cuisine marocaine. Vous allez pouvoir vous régaler au Café des Épices qui surplombe le petit marché de la place Rahba Kedima, notamment. Mais toutes les petites échoppes vous feront goûter de très bons tajines notamment ainsi que des pastillas. Attention, n’oubliez pas que le couscous est traditionnellement un plat servi le vendredi.

Palaces et riads

Côté hôtel, la ville regorge aussi bien de maisons d’hôtes pleines de charme dans des riads que de palaces grand luxe. En effet, la ville ocre est aujourd’hui un repère pour la jet-set du monde entier. Et avant elle, y sont venus toutes les personnalités politiques et people du XXe siècle en quête de chaleur et de soleil. On se souvient notamment des séjours de Winston Churchill à la la Mamounia où un bar porte aujourd’hui son nom.